Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Infos du jour

Juillet 2017 : Ce blog actif de 2005 à 2011 reçoit encore entre 50 et 100 visites par jour. Mais depuis 2012 vous trouverez notre nouveau projet et tapant www.veroeddy.be dans votre moteur de recherche préféré. A bientôt. Véro et Eddy

Recherche

Nous sommes ravis de vous accueillir virtuellement dans notre espace voyage. Nous avons ouvert ce blog de voyage en 2005, mais nous bourlinguons ensemble depuis plus de 30 ans. Nous espérons  vous divertir avec nos récits, mais surtout, vous donner envie de découvir le monde, vous aussi. Si vous souhaitez poser une question  C'est ici
Merci pour l'intérêt que vous portez à nos aventures. Bonne découverte.  
Véro et Eddy

Archives

15 avril 2006 6 15 /04 /avril /2006 16:59

Durant les vacances de Pâques... plusieurs d'entre-vous sont partis explorer de nouveau horizons... ou sont parfois retournés vers leurs destinations préférées. Pour accueillir tous nos amis (puisqu'ils... puisqu'elles reviennent en ce moment) je vous propose un clin d'oeil culinaire, qui je l'espère fera plaisir à chacun et plus particulièrement à Michèle ... La rubrique clin d'oeil est également destinée à faire un "clin d'oeil" à l'un ou à l'autre... En un mot à nous faire plaisir. N'hésitez donc pas à l'utiliser... cette rubrique vous est entièrement ouverte.

La crêpe vietnamienne... et que cela saute!
Pour ceux qui en ont l'eau à la bouche, je suggère de faire un tour sur le site de notre amie Michèle. Vous n'y trouverez peut-être pas la recette de la crêpe vietnamienne... mais toutes les saveurs du monde s'y donnent rendez-vous:
http://plusausud.over-blog.com/categorie-173733.html
Eddy
Repost 0
Published by Vero et Eddy - dans Vietnam
commenter cet article
13 avril 2006 4 13 /04 /avril /2006 10:00

Dans cette nouvelle rubrique, nous vous proposons de découvrir un coin du monde, l'instant d'un regard. Suspendre le temps pour découvrir un visage, un sourire...un regard, une scène.

 
 
coiffeur dans une rue de Saïgon (Ho Chi Minh-Ville) - 1992
Eddy
Repost 0
Published by Vero et Eddy - dans Vietnam
commenter cet article
12 avril 2006 3 12 /04 /avril /2006 10:00
Le mausolée du roi Khai Dinh
 
 
La pagode de Thien Mu
Le besoin de laisser derrière soi une trace, une marque, un grafitti semble être un besoin humain universel. On retrouve cette pratique non seulement un peu partout dans le monde, mais aussi à peu près à toutes les époques ( ... déjà dans les cavernes, non?)
 
 

Eddy

Repost 0
Published by Vero et Eddy - dans Vietnam
commenter cet article
11 avril 2006 2 11 /04 /avril /2006 09:00

Nous arrivons finalement à Hué, dernière étape de notre incursion sur le sol vietnamien. Nous préférons y flâner...nous laisser envahir par l'atmosphère du lieu plutôt que d'essayer de reconnaître des noms de temples ou de mausolés que nous aurions tout aussitôt oubliés.

Le pont s'élance vers la citadelle au dessus de la Rivière des Parfums (Song Huong)
En contrebas, une embarcation au milieu des jacinthes d'eau.
Le portique du palais de la Suprême Harmonie.
Vestiges de splendeurs du passé envahis par la végétation.
Urnes dynastiques devant le pavillon de la Splendeur.
En guise de souvenir, on vous propose une impression au tampon d'encre de Chine sur un papier artisanal ...l'empreinte de l'un des motifs qui ornent l'urne.
[pas facile à prononcer celui-là: "ornent l'urne"]

Eddy

( à suivre )

Repost 0
Published by Vero et Eddy - dans Vietnam
commenter cet article
10 avril 2006 1 10 /04 /avril /2006 08:24
 

 

Lundi 3 août 1992

Nous reprenons la route vers le nord. Nous faisons une halte dans la petite ville de Hoi An. Les guides mentionnent plusieurs points d'intérêt.

Un vieux pont japonais et une spécialité culinaire, le Cao Lau.

L'accès au pont est payant...pour les visiteurs. Le pont est couvert et est accessible aux vélos et bien sûr aux piétons, chargés ou non.

 
 
Mais que fait un pont japonais en plein milieu du Vietnam?
C'est au XVe siècle que cet ancien port champa prit de l'importance. Hoi An devient une ville ouverte sur le monde et favorise l'installation de commerçants étrangers. C'est ainsi que débarquèrent, au début du XVIe siècle, les premiers commerçants occidentaux. A cette même époque des commerçants chinois et japonais s'établissent dans la ville. Vers 1650, ces différentes communautés s'organisent en quartiers avec leurs temples, leurs boutiques...et bien sûr leur pont.

Nous avisons un restaurant qui propose du CAO LAU. Nous allons enfin pouvoir gouter cette fameuse spécialité locale.

Après ce petit interlude culinaire, nous poursuivons la visite de Hoi An...
 
 

Eddy

( à suivre )

Repost 0
Published by Vero et Eddy - dans Vietnam
commenter cet article
9 avril 2006 7 09 /04 /avril /2006 07:48
 

 
En 192, la chute de la dynastie Han affaiblit considérablement l'influence de la Chine dans la région. Le fonctionnaire chargé d'administrer Hué et ses environs se dégage de la tutelle chinoise et crée un royaume indépendant auquel il donne le nom de Champa en s'inspirant du nom des habitants: les "Chams". Au contact des marchands indiens , cette population adopte peu à peu l'hindouisme. Excellents marins, les Chams se livreront, avec autant de réussite, au commerce et à la piraterie.
Le royaume Champa n'était pas à vrai dire un état, mais plutôt, une fédération de plusieurs petites principautés indépendantes. Mais si ces autonomies étaient reconnues, le roi n'en demeurait pas moins le maître. Ce dernier jouissait d'un pouvoir absolu. Il avait droit de vie ou de mort sur ses sujets. C'est lui qui distribuait les charges et nommait les fonctionnaires. La totalité du royaume était entre ses mains. Il portait d'ailleurs le titre de "Seigneur de la terre entière du Champa".

Au cours des siècles les Chams connaîtront une longue suite de conflits avec leurs voisins de Java, de l'empire Khmer et du royaume vietnamien.

 
 
Actuellement, population Cham est réduite à moins de 80 000 membres. Ceux vivant au Vietnam ont conservé la religion hindouiste. Tandis que la totalité de ceux qui se sont réfugiés au Cambodge se sont tournés vers l'Islam.
Nous prenons la direction de Nha Trang pour visiter un second site, celui de Po Nagar.

Les Chams n'utilisent que très rarement la pierre. Les constructions sont pour la majorité édifiées en briques. Ci-dessus, sur le site de Po Nagar, on distingue encore la forme d'une tête d'éléphant ainsi qu'un personnage assis sur la tête du pachyderme. La civilisation champa connaîtra son apogée entre le VIII et le Xe siècle.

Vers la fin du XVe siècle, le royaume sera complètement submergé par les Vietnamiens. Ces derniers connaissant une poussée démographique importante, envahissent l'ancienne capitale d'Indrapura (Tra Kieu). Au cours du conflit 120 000 Chams sont tués ou capturés. Le royaume se réduit à une petite poche de terrre située autour de Nha Trang. Un dernier assaut des Vietnamiens provoquera la chute du royaume et la fuite du roi des Chams vers le Cambodge.

En 1882, le Champa est entièrement absorbé par le Vietnam.

Pour ceux qui désirent aprofondir le sujet et/ou voir d'autres vestiges de cette civilisation, je vous conseille le très beau site :
 
 

Allez! Je vous quitte, jusqu'à demain ou après...pour de nouvelles aventures. Prochaine étape Hoi An ...

Eddy

( à suivre )

Repost 0
Published by Vero et Eddy - dans Vietnam
commenter cet article
7 avril 2006 5 07 /04 /avril /2006 20:03

Nous passons la nuit à Da Lat, ville de montagne située à 1500 m d'altitude. Organisée autour d'un lac, Da Lat était une station climatique, pendant la période coloniale. Aujourd'hui les Vietnamiens y viennent volontiers en voyage de noces... Personnellement, le seul intérêt que nous y trouvons (en 1992) se limite à observer les Vietnamiens se promener dans les rues, avec écharpes et bonnets. Tout le reste a un côté un peu désuet.
(ci-dessous, un extrait de notre carnet de voyage de l'époque)

Les centres d'intérêt à Dalat

1) Le jardin des fleurs... Payer pour voir des bégonias ?
2) Le palais d'été du Bao DaÏ : probablement la visite la plus intéressante à faire à Dalat. Le palais est entièrement décoré avec du mobilier art déco.
3) Pour les "accros" du pédalo, un établissement sur le lac, "La Grenouillère" loue des pédalos en forme de cygnes...
4) Le marché : riche en produits,

Les pédalos-cygnes du lac.
 
Nous faisons un petit tour au marché avant de reprendre la route ?
Nous quittons Da Lat et prenons la direction de Po Klaung Garai pour enfin découvrir les vestiges champas en plein soleil.
 

Civilisation contemporaine des Khmers, le royaume Champa (ou Campa) est assez peu connu. D'anciens écrits chinois mentionnent ce royaume sous le nom de Lin Yi.

Certains textes anciens décrivent les Chams: "ils ont le nez droit, les cheveux noirs et bouclés. Les hommes portent des tatouages.

Les Chams vivent dans des maisons en briques. Hindouisés, ils pratiquent la crémation des morts. Leur société est structurée en castes assez semblables à celles en vigueur en Inde.

 

 
Eddy
(à suivre)
Repost 0
Published by Vero et Eddy - dans Vietnam
commenter cet article
6 avril 2006 4 06 /04 /avril /2006 20:14
Existe-t-il des civilisations méconnues? Des temples oubliés ou du moins occultés par ceux d'autres cultures qui ont été plus prolifiques?
Le royaume "Champa" est resté dans l'ombre de ses voisins: Khmers, Chinois et Vietnamiens.
 
 
Je vous invite à nous suivre le long de la côte vietnamienne et plus particulièrement dans cette région située  entre Ho Chi Minh ville et Hué. C'est à cet endroit que d'anciens écrits chinois situent vers la fin du deuxième siècle après J-C, un pays du nom de Lin Yi .
 
Mais ne mettons pas la charrue avant les" buffles"... En chemin nous rencontrons de nombreux villages de pêcheurs.

 

Le poisson est pesé, nettoyé et vendu sur le bord de la route qui passe à proximité du village. C'est ce que l'on pourrait appeler un "fish and drive".
Certains en profitent pour installer une petite échoppe: cigarettes et biscuits et p'tite pépé?

Après cette petite halte sympathique, nous reprenons la route en direction des temples champas. En chemin, nous dépassons quelques véhicules bien chargés.

Un long cordon de plages s'étire sur le côté droit de la route.

Dans ce décors idyllique, la panne surprend toujours le voyageur. Faut-il encore souligner qu'en ce monde, rien n'est parfait :-((
Une crevaison! Notre chauffeur démonte la roue et s'arrange avec un triporteur local pour le conduire jusqu'au garage le plus proche.
Garage ???!! Vous avez dit garage?

La réparation faite, nous reprenons la route. Mais déjà, le jour décline.
La lumière s'élève à l'autre bout du monde. Le royaume de l'obscur prend peu à peu possession du paysage.

Lorsque nous arrivons à proximité des vestiges... l'encre noire de la nuit se déverse dans le ciel. (Waouh! Je "Lamartine" un peu, non?). Nous distinguons à peine les silhouettes des temples. "La grande découverte", ce sera pour demain.

Eddy

( à suivre )

Repost 0
Published by Vero et Eddy - dans Vietnam
commenter cet article