Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Infos du jour

Juillet 2017 : Ce blog actif de 2005 à 2011 reçoit encore entre 50 et 100 visites par jour. Mais depuis 2012 vous trouverez notre nouveau projet et tapant www.veroeddy.be dans votre moteur de recherche préféré. A bientôt. Véro et Eddy

Recherche

Nous sommes ravis de vous accueillir virtuellement dans notre espace voyage. Nous avons ouvert ce blog de voyage en 2005, mais nous bourlinguons ensemble depuis plus de 30 ans. Nous espérons  vous divertir avec nos récits, mais surtout, vous donner envie de découvir le monde, vous aussi. Si vous souhaitez poser une question  C'est ici
Merci pour l'intérêt que vous portez à nos aventures. Bonne découverte.  
Véro et Eddy

Archives

16 août 2008 6 16 /08 /août /2008 15:21
Une série de chaînes couvrent le pays: Spur, Dros, ...

Où que l’on se trouve, on peut généralement en trouver un. Cette chaîne de restauration (je ne sais pas si on peut parler de restaurants) propose une carte qui s’adresse aux estomacs affamés. Si vous êtes adepte des “Weight watcher”, je vous le déconseillerais. En “gros”, c’est lourd : de la cuisine mexicaine en passant par les burgers et les steaks. De quoi sustenter une horde de Wisigoths. Quant aux portions, elles se situent entre “pantagruéliques” et “gargantuesques”. J’ai quasi toujours opté pour la mi-portion.

Pour deux plats et bouteille de vin, il faut compter environ 15 euros.

Repost 0
Published by Vero et Eddy - dans Afrique du Sud
commenter cet article
15 août 2008 5 15 /08 /août /2008 15:16
Afrique du sud
breakfast
breakfast
breakfast
Vero et Cholestérol
 
Repost 0
Published by Vero et Eddy - dans Afrique du Sud
commenter cet article
14 août 2008 4 14 /08 /août /2008 15:08
upington
 
Première étape après Johannesburg: Upington.

Il y a quatorze ans, Upington nous avait fait l'impression d'une grande rue "western". Aujourd'hui, elle nous fait l'impression de quatre rues "western"...
La ville reste cependant une escale nécessaire pour un voyage vers les contrées que nous voulons explorer ( Tatata Tsoin ! Le mystère s'épaissit ! Mais où vont-ils nous emmener cette fois ? )

 
Upington
 
Johannesburg Upington
Upington
upington
upington
upington
upington
upington
La plupart des commerçants ont fermé boutique... sauf le coiffeur.
 
 
Vero et Eddy
 
Repost 0
Published by Vero et Eddy - dans Afrique du Sud
commenter cet article
13 août 2008 3 13 /08 /août /2008 15:41
Johannesbourg - Upington

J'ai réservé ce trajet de 10 heures en bus par internet. L'hôtesse prendra l'empreinte de ma carte de crédit par la bonne vieille méthode du crayon en cours de voyage.

 

 

Il fait terriblement froid, mais comme le bus n'est pas plein nous sommes confortablement installés sur un emplacement prévu, avec une table, pour 4 personnes. Les autres passagers ont disparu sous des couettes ou des couvertures. Nous accueillons la première halte avec joie pour prendre une boisson chaude au soleil naissant. Déjà, les townships ont cédé la place à un paysage de bush où la monotonie est brisée par quelques exploitations minières ou de rares fermes isolées. Dans le bush, des éoliennes activent des pompes à eau pour le bétail. Les ouvriers agricoles circulent en charrettes tirées par un ou deux ânes. Un autre bus de la même compagnie, mais équipé de sièges-couchettes suit le nôtre et ces deux véhicules tirent une remorque à bagages. Régulièrement notre petit convoi embarque des passagers.
 
 
Aux arrêts : toilettes propres, superette et fast food. Vers 13 heures, j'ai juste le temps de commander un repas servi à emporter dans une barquette en frigolite avec des couverts en plastique. Chose impensable chez nous, nous montons à bord avec un "fish and chips" que nous dégustons dans le bus. Alors que le paysage devient plus vallonné, je teste la couverture gsm et je trouve une chambre pour notre destination de ce soir.
 
Véro
Repost 0
Published by Vero et Eddy - dans Afrique du Sud
commenter cet article
8 août 2008 5 08 /08 /août /2008 14:19
 
Le rôle du bar n'est pas seulement de donner à boire, mais aussi de fournir des informations... C'est un endroit de communication et d'échanges:
 

- Etes-vous sûr de vouloir aller en ville ? interroge un premier.
- Si vous y aller, n'emportez rien ! conseille un second.
- Prenez juste de quoi payer votre taxi, poursuit-il. Comme cela, on ne pourra pas vous prendre grand chose!
- De toute façon, ajoute un troisième, ne restez pas en rue après le coucher du soleil, vous vous feriez agresser.

Tels sont les premiers mots qui nous sont adressés par le staff africain de la guesthouse, lorsque nous faisons part de notre intention de nous rendre en ville.

Le risque semble réel. Aucun "blanc" ne se promène en rue. Ici tout le monde se déplace en voiture et n'en sort que pour entrer dans un bâtiment ou une galerie commerçante hyper surveillée.

 
 
Les habitants ont aménagé de véritables fortifications autour de leur maison: murs, barrières électrifiées, caméras de surveillance, chiens de garde, ...
Des panneaux sont appliqués sur les grilles. On peut y lire: "réponse armée 24h sur 24". Les villas sont des camps retranchés.La menace est présente partout. On en arriverait à se méfier de sa propre ombre. C'est dans cette atmosphère que nous faisons nos premiers pas dans le quartier plus ou moins sécurisé d' "Observatory" . Nous poussons une pointe jusqu'au carrefour où se concentrent quelques boutiques chinoises. Les allées sont désertes. De temps en temps, je me surprends à jeter un oeil par dessus l'épaule pour m'assurer que nous ne sommes pas suivis. Nous osons à peine sortir les appareils photo, car le message est clair. Ici, tout le monde vous le dira: "Passez inaperçu, le plus possible. N'affichez aucun signe de richesse qui pourrait attiser la convoitise".
 
 
 
Véro et Eddy
 
Repost 0
Published by Vero et Eddy - dans Afrique du Sud
commenter cet article
7 août 2008 4 07 /08 /août /2008 13:54
johannesburg
 
 
backpackers

Ce que j’avais pressenti en tentant une réservation depuis la Belgique se confirme ici : impossible de trouver un logement à Pretoria pour l’instant. Tout est complet.
Il faut, malgré les problèmes de sécurité, chercher sur Johannesburg. Mon premier appel donne un résultat positif. Le Brown Sugar Backpackers nous propose une chambre avec salle de bain pour 270 Rands (environ 23 euros). L’endroit se trouve à Observatoty, un nom qui en dit long sur la vue que l’on a de la terrasse vers une partie de la ville.
Ce n’est pas sans appréhension qu’Eddy s’est laissé convaincre de loger en auberge de jeunesse. Toutes nos expériences n’ont pas été positives. Mais ici, il est, comme moi, immédiatement conquis par l’accueil, le côté convivial de la grande pièce commune et l’idée sympathique du buffet du soir, proposé en cuisine… puisqu’il est exclu de sortir pour le dîner.
Nous apprécions aussi la variété des produits proposés au breakfast
( inclus dans le prix, mais à préparer soi-même).
Le premier matin, alors que je nous préparais des « scramble eggs » et qu’Eddy s’occupait des toasts, apparut un jeune coiffé rasta encore vêtu de ce qui lui servait de pyjama. Après avoir baillé aux corneilles, il s’offusqua :
“ We have to cook breakfast ourself ??!!”
Pauvre garçon ! Il s’est probablement trompé d’hôtel… ou, alors, il a rêvé qu’il était descendu au Sheraton.

 
 
Véro et Eddy
Repost 0
Published by Vero et Eddy - dans Afrique du Sud
commenter cet article
6 août 2008 3 06 /08 /août /2008 14:46
 
Bruxelles-Londres avec British Midland sur laquelle un thé servi dans un carton coûte 2 livres ! Pour tenter de limiter les problèmes de transfert, les autorités de l'aéroport annoncent désormais de manière très claire le temps nécessaire pour rejoindre un terminal précis. C'est d'ailleurs indiqué sur l'enveloppe de nos tickets. Les voyageurs avertis que nous sommes avaient prévu le coup, sauf que nous décollons avec du retard. Raison invoquée par le pilote : un renard gambade sur la piste... L'airbus A300 de la South African Airways est plein. Entre un programme de divertissement moyen, un service un peu sec et un repas quelconque, je ne décernerai que deux bons points à cette compagnie, la qualité et le choix des vins et la caméra fixée sur la queue de l'appareil qui permet à chaque passager de suivre, sur son écran individuel, le décollage et l'attérrissage. Le nouvel aéroport de Johannesbourg est encore ou déjà en travaux. Nous nous réfugions du côté des arrivées domestiques pour prendre un thé tandis que je téléphone dans différentes auberges pour trouver une chambre.
 
 

Vero et Eddy

Repost 0
Published by Vero et Eddy - dans Afrique du Sud
commenter cet article
1 août 2008 5 01 /08 /août /2008 16:43
afrique australe
 
Je vous dois une explication

Plus de 3 mois sans nouvelle ! Certains nous demandent, mais où êtes-vous passés ? Je ne vous tiens plus en haleine plus longtemps et j'avoue tout : nous sommes en Afrique australe. Mais avant de partir pour cette aventure tropicale, nous en avons vécu une autre plus importante encore et qui, bien que prévisible, nous a pris par surprise. Un autre départ, celui d'Eddy qui est parti à la retraite. La préparation de ce changement de vie, couplée au fait que j'avais pour ma part quelques examens à présenter, ne nous a pas laissé une minute de temps libre avant de nous envoler pour Johannesbourg. Vous l'avez probablement lu sur d'autres blogs, les connexions africaines sont lentes, peu fiables, pas faciles à trouver et chères. Raisons pour lesquelles mettre un article relève de l'imprévu. Si on ajoute à cela que les animaux sauvages se lèvent tôt et que pour les observer il faut souvent partir avant le jour, vous comprendrez que la vie "d'explorateur" n'est pas compatible avec les activités de bloggeur. Mais nous voici pour quelques jours dans la cité universitaire de Pretoria et il y a un cybercafé tenu par des Chinois. Je vous mets donc ce petit article qui sera, je l'espère, suivi par ceux qui sont en préparation si le Web nous accompagne dans la suite de nos aventures.

Véro

Repost 0
Published by Vero et Eddy - dans Afrique du Sud
commenter cet article
19 juin 2006 1 19 /06 /juin /2006 22:44
Capetown - 1994

Nous ne quitterons pas l'Afrique du Sud et la ville du Cap sans jeter un coup d'oeil au Cap de Bonne Espérance.

On approche...
Nous y sommes bientôt...
Nous y sommes, enfin!

Nous profitons pour casser la croûte... Mais il y a beaucoup d'amateurs qui s'intéressent à nos sandwichs. Certains oiseaux iront même jusqu'à piquer du bec dans le pain fourré alors que nous le portons à la bouche...Une vraie curée...Il faut faire attention aux sacs car des singes chapardeurs opèrent dans le coin... Bref l'endroit est superbe mais loin d'être de tout repos...

Tiens!...une sirène.

Allez! On change de cap (si j'ose dire)... Demain nous partons vers d'autres horizons
 
Eddy
Repost 0
Published by Vero et Eddy - dans Afrique du Sud
commenter cet article
18 juin 2006 7 18 /06 /juin /2006 22:57

Bonjour à tous...

Sorry pour cette absence du blog depuis quelques jours, mais les obligations professionnelles, en cette fin d'année scolaire, accaparent tout notre temps.

Mais tout cela rentrera dans l'odre bientôt... On l'espère...

Capetown - 1994

Dimanche 17 juillet 1994

Il fait un temps splendide... Nous partons à la brocante.
Nous profitons pour goûter le "biltong", de la viande de boeuf sechée, genre "viande des Grisons" ...c'est délicieux.

Nous prenons ensuite la direction du Waterfront où nous observons des phoques qui ont fait le voyage depuis le Pôle Sud, pour se réchauffer un brin.
 
 
 
Le soir, nous prenons la route pour prendre le souffle de la ville qui continue à vivre la nuit.
 
 
 
Eddy
Repost 0
Published by Vero et Eddy - dans Afrique du Sud
commenter cet article