Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Infos du jour

Juillet 2017 : Ce blog actif de 2005 à 2011 reçoit encore entre 50 et 100 visites par jour. Mais depuis 2012 vous trouverez notre nouveau projet et tapant www.veroeddy.be dans votre moteur de recherche préféré. A bientôt. Véro et Eddy

Recherche

Nous sommes ravis de vous accueillir virtuellement dans notre espace voyage. Nous avons ouvert ce blog de voyage en 2005, mais nous bourlinguons ensemble depuis plus de 30 ans. Nous espérons  vous divertir avec nos récits, mais surtout, vous donner envie de découvir le monde, vous aussi. Si vous souhaitez poser une question  C'est ici
Merci pour l'intérêt que vous portez à nos aventures. Bonne découverte.  
Véro et Eddy

Archives

25 avril 2007 3 25 /04 /avril /2007 20:17
 
La construction du premier pont en pierre fut achevée en 1856 et c'est Napoléon III qui l'inaugura en lui donnant le nom de sa première victoire en Crimée. Des quatre statues, à l'origine, seul le zouave de Georges Diébolt fut replacé après la reconstruction du pont métallique en 1974. Le Zouave du pont de l'Alma est devenu une institution pour les Parisiens qui s'en servent de point de repère pour les crues.
Crue de 1910. A l'avant-plan, le Zouave à son emplacement d'origine.
Mais ce que vous ignorez certainement, c'est que le grand-père de Véro fut un Zouave ( avec tout le respect que je lui dois ). Ci-dessous, une photo retrouvée dans les archives de famille.
Si vous aussi vous avez un Zouave dans votre famille n'hésitez pas à nous envoyer une photo.
En ce qui concerne la devinette sur les objets (voir l'article de mardi) nous attendons encore vos propositions. Nous donnerons la solution demain.
Eddy
Repost 0
Published by Vero et Eddy - dans Paris
commenter cet article
6 avril 2007 5 06 /04 /avril /2007 21:24
Mais oui, nous sommes toujours à Paris...Christophe avait d'ailleurs flairé quelque chose de pas normal...et Audrey-Laure également. Nous nous baladons dans le quartier du temple... et c'est là, non loin du square Léopold Achile que mon regard a été attiré par cette tête de taureau qui ornait une ancienne halle à la viande (je pense). Aujourd'hui, il semblerait que le bâtiment soit affecté à l'éducation nationale.
Ci-dessus: cette superbe bâtisse abrite les archives...
Ci-dessous: le marché du CARREAU du TEMPLE (un peu déserté, en semaine)
Le quartier du Temple est peuplé d'un grand nombre de boutiques qui ont su préserver le charme d'une autre époque.Certaines ont conservé d'anciennes inscriptions, derniers souvenirs de commerces, aujourd'hui disparus.
Nous passons une tête dans la cour intérieure de l'hôtel Carnavalet. C'est ici que Madame de Sévigné vécu de 1676 à sa mort en 1696.
 

Je pense que demain, Véro prendra la relève avec un article sur... (Mais, c'est que vous seriez capable de me tirer les vers du nez, bande de petits curieux... non, je ne dirai rien... quoi ? Comment ? Allez, juste un indice alors... )

 

C'est une histoire de vol !

 
Eddy
Repost 0
Published by Vero et Eddy - dans Paris
commenter cet article
6 avril 2007 5 06 /04 /avril /2007 08:57
 
( à suivre )
Eddy
Repost 0
Published by Vero et Eddy - dans Paris
commenter cet article
5 avril 2007 4 05 /04 /avril /2007 19:30
Le Salon de thé Angelina, au 226 de la rue de Rivoli.
Dans la grande série "miam-miam bouffetout", cette adresse est à noter d'une pierre blanche. Bien sûr, ici également, il faut attendre. Lorsque nous y avons pris (un autre jour, bien sûr) le goûter, la clientèle serpentait en double file indienne devant la porte du salon de thé. Mais, une fois installé, il faut reconnaître que l'endroit est charmant et les pâtisseries succulentes. Pour ma part, j'ai repris un Paris-Brest (Paris-Brest, aller-retour, en deux jours. On voyage pas mal sur ce blog) .
Ce gamin devant la vitrine, je pense que chacun d'entre-nous s'en souvient. Nous avons tous été, un jour, en extase devant une vitrine... vitrine de chocolats, vitrine de jouets, vitrine de vêtements, qu'importe... cette photo porte un peu de nos souvenirs à tous... Le regard rempli d'envie, nous avons espéré, le temps d'un soupir, être grand et entrer dans le magasin pour acheter ce qui nous faisait tellement envie... Cette photo, c'est un peu comme la madeleine de Proust... Allez, je vous offre la Madeleine ! (Quel enchaînement! )
( à suivre )
Eddy
Repost 0
Published by Vero et Eddy - dans Paris
commenter cet article
4 avril 2007 3 04 /04 /avril /2007 21:01
Bien! Voilà que Véro vous prépare un article pas piqué des scarabées (ça change un peu des hannetons, qui, il faut bien le dire, ont déjà assez donné dans ce domaine)... ça m'a l'air sérieusement documenté, à voir le nombre de livres qu'elle potasse actuellement... Ceci dit, la série d'articles n'est pas fin prêts. Alors la visite de Paris, elle me demande de la faire durer, un peu. C'est pourquoi, aujourd'hui, je vous propose de faire un tour chez LADUREE !
Il est quatre heures de l'après-midi. Un petit "afternoon tea" à la parisienne, nous ferait le plus grand plaisir après une journée au cours de laquelle nos semelles ont battu les trottoirs de Paris. Nous poussons donc la porte...De toute évidence, nous ne sommes pas les seuls à avoir eu cette idée. Toutes les tables sont prises. Un serveur, un peu débordé, nous demande d'attendre quelques instants. Deux dames impatientes étirent leurs cous au-dessus de nos épaules, comme deux diablesses en mal de "religieuses".

En un "éclair", une table se libère. N'est-ce pas "merveilleux" ? Nos deux impatientes l'ont dans le "baba" (au rhum, bien sûr). Nous nous installons, le garçon nous apporte la carte. Mon regard balaie la salle. Dans un coin, un "diplomate" effeuille un "mille-feuille". A côté, une "Charlotte", un peu "tarte" s'entretient ou se fait entretenir par un "financier". A ma gauche, le regard "glacé", un "Javanais" consulte le programme de "l'opéra". Un "Bavarois" observe avec nostalgie sa "Forêt Noire" tandis qu'un pauvre "misérable" en provenance de "Matadi" réclame son addition.

Une serveuse s'approche de notre table et nous dit sur un ton "moelleux":
Avez-vous choisis ?
- Je prendrai, un "Elysée" et un chocolat chaud ! réplique Véro.
- Quant à moi, ...je prendraiiiii (à lire en étirant la dernière syllabe, car m'étant attardé à observer ce qui se déroulait dans la salle, je n'avais pas encore arrêté mon choix ) ... Heu ! Un "Paris-Brest" et un chocolat chaud.

Ci-dessus: le "Paris-Brest" qui vaut le détour, si j'ose dire.

Notre commande est interrompue par un remue-ménage. Une autre table s'est libérée et une septuagénaire en profite pour s'introduire dans la place. Un garçon lui demande d'attendre. Les deux impatientes protestent, s'étouffent, s'étranglent, s'irritent, vocifèrent, trépignent, ... C'est à nous! s'exclament-elles en duo. Mais rien n'y fait. La sénior menace de sa canne en argumentant qu'elle est cliente depuis trente ans dans cet établisssement. Puis sans autre forme de procès, elle se visse sur une chaise dont bien mal avisé, serait celui ou celle qui essaierait de la déloger.

Les deux "impatientes" passent par les couleurs bleu, blanc, rouge du drapeau de la République.

AAAAAAhhh ! Voilà nos chocolats chauds et nos pâtisseries...dont le fameux "Paris-Brest". A la table voisine, trois dames "chics" parlent haut de leurs vacances de ski et de leur prochain séjour à Deauville. Nous relisons les informations sur les pièces de théâtre à l'affiche. Les petites douceurs sont excellentes. Coût du goûter, ambiance parisienne comprise, 25 euros.
 
( à suivre )
Eddy
Repost 0
Published by Vero et Eddy - dans Paris
commenter cet article
3 avril 2007 2 03 /04 /avril /2007 20:16
Nous entamons la descente... Le funiculaire est hors service depuis quelques semaines...( Qu'on se le dise... surtout pour la grimpette).
Au pied du Sacré Coeur, un manège joue à la toupille pour se faire tourner la tête... Pas un écuyer pour monter les chevaux de bois.
La rue se fait plus colorée. Les façades des maisons se maquillent de rouge. Les fenêtres ont des paupières écarlates.

Nous arrivons Boulevard de Rochechouart, à la hauteur de l'Elysée Monmartre.

Sympa, les pros de la griffe ! Ici, on s'habille chic et pas cher !

Nous avisons une bouche de métro...Nous nous laissons avaler le temps d'un trajet. Destination : l'Etoile.

Re-chanson :

"J'aime me promener sur les grands boulevards, il y tant de choses, tant de choses à voir..."

où encore :

"Le long des Champs Elysées
Les lumières qui viennent là
Quand j'ai croisé les terrasses des cafés
Elles m'ont tendu leurs fauteuils
Saint-Germain m'a dit bonjour
Rue Saint-Benoît, rue Dufour
J'ai fait danser pendant toute la nuit
Les filles les plus jolies
Au petit matin blême
Devant le dernier crème
J'ai fermé mes yeux là
Toi Paris, tu m'as pris dans tes bras

L'Etoile devient "Bonne étoile" lorsque deux coeurs s'unissent en triomphe. Le jour de gloire est arrivé !

 

 
( à suivre )
Eddy
Repost 0
Published by Vero et Eddy - dans Paris
commenter cet article
2 avril 2007 1 02 /04 /avril /2007 22:21
A la relecture de l'article d'hier, je me rends compte que j'ai été assez critique vis-à-vis des artistes de la place du Tertre, qui, par ailleurs, ne m'ont rien fait. Que du contraire, si je les ai photographiés, c'est que j'y ai pris un certain plaisir. Ils participent quelque part à l'atmosphère de l'endroit.
Reprenons donc notre visite, avec un autre regard...en prenant peut-être un peu de recul... (J'vous assure, ce n'est pas de l'ironie)
 
 

Nous en arrivons, à ces éternelles questions... Qu'est-ce qu'un touriste?
Qu'est ce qu'un voyageur? Regardent-ils la même chose ?

En général, un voyageur est un touriste qui prétend ne pas l'être.
Tandis qu'un touriste est un voyageur qui prétend ne pas l'être.
Tout dépend à qui on se compare... Je me sens personnellement très "touriste" par rapport à Livingstone, mais je me sens un grand explorateur par rapport à ma grand-mère...
Chacun regarde le monde à sa manière, après tout .. J'ai donc décidé de n'être ni touriste, ni voyageur, mais tout simplement "un voyeur du monde" en acceptant les choses comme elles sont. J'ai très peu de chance de me retrouver un jour seul à regarder la Grand-Place de Bruxelles. La belle affaire ! Après tout, quand j'y pense cela me fait plaisir, à moi, de voir tous ces gens qui se déplacent pour venir admirer l'endroit où j'habite...je partage avec d'autres quelque chose qui se rattache à ma culture, à mes racines... et tant pis s'il y a trop de monde à mon goût...Au 19 décembre 2005, nous étions quand même 6 milliards 500 millions d'individus sur notre planète ...

 

Et si je dois entendre siffler le train pour voir le Sacré Coeur... J'entends siffler le train, c'est tout.

Portail d'entrée de l'Eglise du Sacré Coeur

 
( à suivre )
Eddy
Repost 0
Published by Vero et Eddy - dans Paris
commenter cet article
1 avril 2007 7 01 /04 /avril /2007 21:33
On vous entraîne dans une petite balade d'avril (et sans poisson, cette fois) dans les rues de Paris. Notre regard de visiteur furtif, mais aussi notre regard furtif de visiteur... Il est vrai que lorsque l'on se retrouve à "Lutèce", ... Bruxelles prend des allures de ville de province.
A quelques pas de la Comédie française, une bouche de métro pas comme les autres. On s'y engouffre...
Pour émerger... Place des Abbesses...
Hé oui, direction les escaliers de la butte et la place du Tertre. Ce sera encore l'occasion de fredonner quelques airs qui trottent dans la tête...Paris a été si souvent mis en chanson, que l'on ne peut pas ne pas l'évoquer.
 
 

La place du Tertre...S'il y a bien un endroit intemporel, c'est bien ici. Je me souviens de mon premier séjour à Paris, avec mes parents... Si ma mémoire ne me fait pas défaut, c'était en 1955...( oui, je sais, je ne fais pas mon âge. Toutankhamon, non plus d'ailleurs!) Je vous assure, les toiles n'ont pas changé. Les sujets sont toujours pareils. En fait, partout dans le monde, on retrouve la même démarche vis-à-vis du touriste. En Egypte, on vous propose une main de momie en confection, à la place du Tertre ce sont les "Utrillo en herbe" qui vous proposent leurs chef-d'oeuvres. Cela dit, il n'y a rien de bien méchant là-dedans... Je suppose qu'à Bruxelles on vend, depuis la nuit des temps le Manneken-Pis tire-bouchon-décapsuleur (l'ouvre-boîte est en option).

Bref, cela me donne à penser que depuis 1955, il en a eu des "huiles" vendues sur la place du Tertre... et il doit y en avoir des toiles comme celles-ci accrochées aux murs, un peu partout dans le monde... Peut-être que même, vous en avez une accrochée dans vot'salon ! (ça doit être beau chez vous!)

Allez, je vais m'arrêter. Sans quoi, Véro va me dire que je deviens trop caustique. Après tout, les goûts et les couleurs ça se discute, non ?

 
( à suivre )
Eddy
Repost 0
Published by Vero et Eddy - dans Paris
commenter cet article
31 mars 2007 6 31 /03 /mars /2007 18:08

Les ponts de Paris... Le pont Alexandre III

Sous les ponts de Paris... hôtel des courants d'air

Et y'a ceux Ceux qui ont fait leur nids Près du lit de la Seine Et qui se lavent à midi Tous les jours de la semaine Dans la Seine

Et les autres Ceux qui en ont assez Parce qu'ils en ont vu de trop Et qui veulent oublier Alors y se jettent à l'eau Mais la Seine

Elle préfère Voir les jolis bateaux Se promener sur elle Et au fil de son eau Jouer aux caravelles Sur la Seine

 
( à suivre )
Eddy
Repost 0
Published by Vero et Eddy - dans Paris
commenter cet article
30 mars 2007 5 30 /03 /mars /2007 20:10
C'est promis demain, on se lance dans la visite de Paris...
 
( à suivre )
Eddy
Repost 0
Published by Vero et Eddy - dans Paris
commenter cet article