Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Infos du jour

Juillet 2017 : Ce blog actif de 2005 à 2011 reçoit encore entre 50 et 100 visites par jour. Mais depuis 2012 vous trouverez notre nouveau projet et tapant www.veroeddy.be dans votre moteur de recherche préféré. A bientôt. Véro et Eddy

Recherche

Nous sommes ravis de vous accueillir virtuellement dans notre espace voyage. Nous avons ouvert ce blog de voyage en 2005, mais nous bourlinguons ensemble depuis plus de 30 ans. Nous espérons  vous divertir avec nos récits, mais surtout, vous donner envie de découvir le monde, vous aussi. Si vous souhaitez poser une question  C'est ici
Merci pour l'intérêt que vous portez à nos aventures. Bonne découverte.  
Véro et Eddy

Archives

31 août 2005 3 31 /08 /août /2005 00:00

vers Saqqarah

L'excellent article d’Ophélie (qui n'existe plus dommage), sur les taxis égyptiens, m'avait remis en mémoire notre périple sur le chemin de Sakkarah. En sortant de l'Hilton, nous trouvons un taxi qui accepte de faire l'excursion Sakkarah - Memphis pour 9 EGP (à l'époque l'équivalent de 10 EUR). Question : aurons-nous le temps de visiter ? Réponse : oui, oui, Sakkarah et Memphis. Dès que le véhicule a quitté le centre, mise en place de la tactique nº 1 : une petite demi-heure par visite...Mais pour explorer Sakkarah, il nous faut compter 2 heures. Le chauffeur est furieux.

Egypte Saqqara
Heureusement, un couple de touristes français nous propose de partager leur taxi. Du coup notre chauffeur applique la tactique nº 2 : il n'y a pas de route pour se rendre au Sérapéum. Le moment est venu de faire un coup d'éclat. J'abandonne le taxi en décrétant que je m'y rendrai donc à pied. S'en suit une scène où il me rattrape et roule au pas à côté de moi en implorant des "I am sorry Madaaam". Mais dans ce décor il est facile de rester de marbre. Notre homme a eu chaud. Il craint de ne pas être payé du tout. En route vers Memphis, il applique la tactique nº 3 : il est tout miel avec Madaaam. Eddy me lance un regard complice et se frotte l'avant-bras d'un geste significatif.
Sakkarah
Sentant le manque de réaction, ce brave homme se jette à corps perdu dans la tactique finale : il n'a pas de chance, l'essence est chère, le taxi ne lui appartient pas et en plus sa femme a accouché hier. C'est un véritable soulagement, d'arriver au Caire et de tendre 10 EGP à ce tacticien de l'arnaque au touriste.
Véro
Egypte bandeau pour anecdote
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Vero - dans Egypte-Egypt
commenter cet article

commentaires

perfecta 22/02/2009 11:51

Moi je plains sa pauvre femme : accoucherr plusieurs fois par jour, c'est pas drôle !!!!

Vero et Eddy 22/02/2009 12:19



Il était prêt à nous raconter n'importe quoi pour recevoir plus que la course.
Pour ce qui nous concerne, ce n'est pas la bonne méthode. Mais les chauffeurs de taxi ne sont pas toujours fin psychologues.
Véro



raphael 27/05/2007 13:31

Rusé ce chauffeur
Comment as-tu eu connaissance de ces tactiques ?

Vero et Eddy 04/06/2007 20:17

A force de cotoyer des chauffeurs de taxi. Véro

famille dudu 07/09/2005 15:09

aaaaaaaah
Un peu bref ton commentaire Cédric. l'avantage c'est que tu es certain de ne pas faire de fautes...
véro

Yvon 02/09/2005 08:09

très interessant! commentaire-réponse à Ophélie judicieux,foi d'un vieux routard qui s'envole demain pour le Tibet
On aura donc bientôt un blog sur le Tibet. Fais moi signe, c'est un endroit que je ne connais pas. Bon Vent...
Véro

ophélie 31/08/2005 10:10

Ahlala. Tu as bien résisté, Véro. Ce n'est pas toujours facile. J'ai eu aussi ce genre de déboire avec un mec qui m'a emmenée dans des ruelles glauques en me réclamant un prix exhorbitant pour rentrer en centre-ville. On s'est bien engueulés...
A leur décharge, c'est vrai que les taxis sont dans la dèche. On les voit souvent embrasser les billets crasseux qu'on leur tend!
Tu as raison, Chère Ophélie,  avec le recul j'ai même un peu honte d'avoir été aussi dure. 26 ans d'expèrience de voyages plus tard j'y repense.
1 pas une bonne idée d'aller chercher un taxi devant l'Hilton. Le chauffeur en général connait le prix des chambres et en tire des conclusions sur le budget du client.
2 pas une très bonne idée non plus de vouloir à tout prix le prix le moins cher. Pour ne pas perdre la course, le taximan dit oui et se dit qu'il choisira son moment pour renégocier. Nous avons vécu cela souvent en Egypte. Par contre dans d'autres cultures un prix dit est un prix dit.
3 aujourd'hui, je prefère être un client exigeant mais recherché. Je donne un peu plus que les habitants du coin sans me sentir flouée et sans pour autant faire monter les prix . Pas toujours facile à évaluer d'ailleurs, mais bien plus cool pour les visites.
Amicalement.
Véro