Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Infos du jour

Juillet 2017 : Ce blog actif de 2005 à 2011 reçoit encore entre 50 et 100 visites par jour. Mais depuis 2012 vous trouverez notre nouveau projet et tapant www.veroeddy.be dans votre moteur de recherche préféré. A bientôt. Véro et Eddy

Recherche

Nous sommes ravis de vous accueillir virtuellement dans notre espace voyage. Nous avons ouvert ce blog de voyage en 2005, mais nous bourlinguons ensemble depuis plus de 30 ans. Nous espérons  vous divertir avec nos récits, mais surtout, vous donner envie de découvir le monde, vous aussi. Si vous souhaitez poser une question  C'est ici
Merci pour l'intérêt que vous portez à nos aventures. Bonne découverte.  
Véro et Eddy

Archives

21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 15:49
Ce matin, nous prenons notre petit déjeuner à l'hôtel. Seules deux Japonaises nous ont devancées dans la salle du Fairview Restaurant situé au 10ème étage. Ici (je l'ai remarqué à de nombreuses reprises) comme le service n'est pas compris, il existe encore. On nous donne la meilleure table avec une superbe vue sur les chutes. Il y a un buffet (Eddy le prendra). Pour ma part, mon choix était fait avant même de passer la porte: des oeufs bénédicte.
 
 
 
 
 
 
L'assiette que l'on m'amène est immense. On doit me prendre pour Polyphème. Deux crumpets garnis chacun d'une épaisse tranche de bacon et du traditionnel oeuf poché nappé de sauce hollandaise. Le tout est accompagné de cubes de pommes de terre frits, de quartiers de melon et de fraises. On ne peut pas dire que c'est mauvais, mais cela n'a pas d'allure. La vue panoramique sur les chutes compense cependant largement la décoration de l'assiette.
Après cette expérience gastronomique, nous nous préparons à passer aux Etats-Unis. Le pont est exactement en face de l'hôtel.
 
 
Pour quitter le Canada en direction des USA, le service d'immigration (côté canadien) est constitué par un tourniquet automatique qui fonctionne avec deux pièces de 25 cents. Ce péage donne accès au pont qui enjambe la Niagara River.
 
 
 
Sur le pont, la vue est vraiment superbe. A gauche, les USA, à droite, le Canada.
 
 
Au milieu du pont: Eddy aux States et Véro au Canada.
 
 
 
 

Nous arrivons au poste d'immigration des USA. L'officier en charge nous demande si nous avons un visa... Non!

Son regard balaie nos passeports. Son oeil se fige en apercevant notre visa zimbabwéen de 2008.

- "Zimbabwe" ! s'exclame-t-il.
And you intend to go through without any visa ?

Je lui réponds que nous sommes belges et qu'un visa n'est pas nécessaire.
Les pupilles de l'officier se dilatent sous l'influence d'un soupçon d'incrédulité.

 
 

Après une seconde inspection des passeports, il nous remet à chacun un questionnaire. Outre les renseignements habituels, on nous y demande si nous avons l'intention de nous livrer à des activités terroristes, si nous transportons des armes et si nous avons comme projet de travailler illégalement aux States. Le questionnaire se termine par une déclaration de bonne foi. Si nos sacs ne sont pas fouillés, nous devons par contre nous soumettre au scan de nos empreintes digitales. On nous tire le portrait avec un appareil numérique. Dernière formalité, Il nous faut déranger une brave dame dans sa lecture pour lui allonger 6 dollars US par personne. La porte des Etats-Unis nous est ouverte!

 
 
A la sortie du bureau de l'immigration, le parc se trouve sur la droite. C'est un lieu agréable et paisible. Très différent de celui qui lui fait face du côté canadien.
On s'y promène à pied, en vélo ou en petit trolley qui coûte 2 dollars la journée. L'endroit est immaculé.
 
 
 
Le chemin qui longe la rivière mène à une série de ponts qui permettent d'atteindre Goat Island, une île verdoyante à partir de laquelle on peut approcher les chutes
 
 
 
 
 
 
Un balcon surplombe l'attraction la plus ancienne du continent: "cave of the wind". Dans le film "Niagara", Marilyn y donne rendez-vous à son amant. Cela dit, depuis les années 50, les choses ont un peu changé. Aujourd'hui, les ponchos en plastique jaune remplacent les cirés.
 
 
Après avoir déboursé 11 dollars nous pénétrons dans un vestiaire aménagé avec des bancs. En plus du poncho, nous recevons une paire de sandales antidérapantes et un sac pour y fourrer nos chaussures.
 
 
 
Nous voilà à nouveau déguisés en poussin, mais en poussin américain, cette fois.
 
Véro et Eddy

Partager cet article

Repost 0
Published by veroeddy - dans USA
commenter cet article

commentaires

Vincenzo 05/09/2010 15:40



Des très images d'un moment formidable.


Cela donne envie d'y aller et de jouer aux poussins.


 


Amicalement Votre


Vincenzo



:0091: :0010: :0085: 27/05/2010 19:11



hello j'arrive enfin....................superbes photos ...trop bien ....no smoking ouf avec toute l'eau il n y a pas de risques...lol..... très bonne soirée et @ bientôt



oth67 22/04/2010 19:31



Waouh ! Elles sont impressionnantes ces photos !


Il n'y a pas de risques de passer par dessus bord ?


Merci pour vos commentaires et à bientôt car je vais continuer à parcourir vos belles photos !



Anne-Marie 24/02/2010 09:43


Coucou Eddy et Véro,

Quel plaisir de vous retrouver encore une fois à Niagara Falls ...
La vue sur les chutes du haut du restaurant est imprenable ... Quant à l'assiette de Véro, elle se livre à un débordement culinaire pour se mettre au diapason du débordement aquatique de l'autre
côté de la vitre ! Tout dans le Nouveau Monde est à une autre échelle ...


Martine 21/02/2010 18:10


Merci pour ce reportage très bien fait qui me rappelle des souvenirs. A bientôt