Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Infos du jour

Juillet 2017 : Ce blog actif de 2005 à 2011 reçoit encore entre 50 et 100 visites par jour. Mais depuis 2012 vous trouverez notre nouveau projet et tapant www.veroeddy.be dans votre moteur de recherche préféré. A bientôt. Véro et Eddy

Recherche

Nous sommes ravis de vous accueillir virtuellement dans notre espace voyage. Nous avons ouvert ce blog de voyage en 2005, mais nous bourlinguons ensemble depuis plus de 30 ans. Nous espérons  vous divertir avec nos récits, mais surtout, vous donner envie de découvir le monde, vous aussi. Si vous souhaitez poser une question  C'est ici
Merci pour l'intérêt que vous portez à nos aventures. Bonne découverte.  
Véro et Eddy

Archives

12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 22:11
 
Notre pisteur est une sorte de Crocodile Dundee, version africaine. Nous lui faisons confiance, car à présent, il n'existe plus aucune barrière entre nous et le monde sauvage .
 
 
Un crâne blanchi d'hippopotame repose en bordure de l'eau.
 
 

Des excréments d'éléphant , tout frais ... enfin... encore chauds ! D'après le guide, l'animal est passé ici, il n'y a que quelques minutes.

 
 
Quelques mètres plus loin, de nouvelles traces du passage du pachyderme font ralentir le pas de notre guide. Il nous fait signe de ne pas faire de bruit. A l'aide d'une gestuelle, il nous donne des instructions: avancer, attendre, contourner, ralentir, ...
 
 
A quelques mètres dans les brousailles, un éléphant est en train de s'alimenter. C'est un jeune mâle. Notre pisteur s'immobilise et nous invite à ne pasnous en approcher davantage. Sorry pour le cliché qui ne fait que suggérer l'animal, mais le "bush était bouché" !
 
 
Nous poursuivons notre exploration...
 
 
L'endroit fourmille (si j'ose dire) de termitières.
 
 
Notre baroudeuse préférée s'adonne à l'observation binoculaire... (en simple elle utilise des jumelles)
 
 
Phacochères et zèbres seront aussi de la partie.
 
 
Tandis que d'autres, plus prudents, resteront terrés.
 
 
Eddy et Véro
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Vero et Eddy - dans Botswana
commenter cet article

commentaires

Yvon 21/12/2008 09:03

c'est mille fois plus beau que les images que nous voyons d'ordinaire à la TV, un vrai régal pour les yeuxbon dimancheYvon

Vero et Eddy 17/01/2009 19:21


Et oui Yvon, voir la nature et le monde en vrai c'est plus chouette que la télé que nous n'avons d'ailleurs pas. Je file voir ton blog car nous voici rentrés de vacances.
Véro


Kate 16/12/2008 22:08

je reprends ce récit où je l'avais laissé - vous êtes sur les traces de l'éléphant ! je suis dans vos traces et j'admire toujours votre vie d'aventuriers - bizz

Vero et Eddy 17/12/2008 21:49


Rassure toi tu es sur nos traces et nous étions sur nos gardes. Véro


sieglind la dragonne 16/12/2008 08:42

Crocodile-dundee, tiens donc. (espérons que votre moyen de transport n'était pas aussi rétif que celui du premier volet de la série hé, hé...Bonne journée vous-deux

Vero et Eddy 17/12/2008 21:46


Je n'ai plus de souvenir... Véro


oursonne libre 16/12/2008 07:54

c'est pas facile de voir un éléphant, surtout que la si jamais il n'est pas content, il va falloir piquer un 100 metres et c'est pas gagner d'avanceJe ne sais pas si j'aimerais etre nez a nez avec, c'est un peu comme avec les ours quoibisous

Vero et Eddy 17/12/2008 21:45


Tu ne penses pas que les ours sont plus dangereux ? Ici malgré ses grandes oreilles, j'ai le sentiment que cet éléphant ne nous a pas entendus. Il y a beaucoup de bruits dans la savane et celui de
trois humains qui se promènent ne devait pas perturber son repas. Le guide nous a aussi appris à nous déplacer de manière nonchalande, comme si on passait par hasard. Pas de mouvement brusques ou
rapides et rien ne semble inhabituel pour la bête. Véro


Alain 13/12/2008 21:20

Bonjour les amis!!Toujours aussi impressionnant ces photos. Que de souvenirs, n'est-ce pas. Quand on pense que tout cela est menacé...Amitiés et merci pour vos passages fidèles

Vero et Eddy 17/12/2008 20:45


Il y a beaucoup de chose à dire sur la menace qui pèse sur les éléphants. Les agriculteurs n'ont pas toujours le choix des méthodes pour protéger les champs qui leurs procure un petit revenu de
subsistance. Heureusement, des organismes s'occupent de protéger les intérêts des uns et des autres. Véro