Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Infos du jour

Juillet 2017 : Ce blog actif de 2005 à 2011 reçoit encore entre 50 et 100 visites par jour. Mais depuis 2012 vous trouverez notre nouveau projet et tapant www.veroeddy.be dans votre moteur de recherche préféré. A bientôt. Véro et Eddy

Recherche

Nous sommes ravis de vous accueillir virtuellement dans notre espace voyage. Nous avons ouvert ce blog de voyage en 2005, mais nous bourlinguons ensemble depuis plus de 30 ans. Nous espérons  vous divertir avec nos récits, mais surtout, vous donner envie de découvir le monde, vous aussi. Si vous souhaitez poser une question  C'est ici
Merci pour l'intérêt que vous portez à nos aventures. Bonne découverte.  
Véro et Eddy

Archives

8 août 2008 5 08 /08 /août /2008 14:19
 
Le rôle du bar n'est pas seulement de donner à boire, mais aussi de fournir des informations... C'est un endroit de communication et d'échanges:
 

- Etes-vous sûr de vouloir aller en ville ? interroge un premier.
- Si vous y aller, n'emportez rien ! conseille un second.
- Prenez juste de quoi payer votre taxi, poursuit-il. Comme cela, on ne pourra pas vous prendre grand chose!
- De toute façon, ajoute un troisième, ne restez pas en rue après le coucher du soleil, vous vous feriez agresser.

Tels sont les premiers mots qui nous sont adressés par le staff africain de la guesthouse, lorsque nous faisons part de notre intention de nous rendre en ville.

Le risque semble réel. Aucun "blanc" ne se promène en rue. Ici tout le monde se déplace en voiture et n'en sort que pour entrer dans un bâtiment ou une galerie commerçante hyper surveillée.

 
 
Les habitants ont aménagé de véritables fortifications autour de leur maison: murs, barrières électrifiées, caméras de surveillance, chiens de garde, ...
Des panneaux sont appliqués sur les grilles. On peut y lire: "réponse armée 24h sur 24". Les villas sont des camps retranchés.La menace est présente partout. On en arriverait à se méfier de sa propre ombre. C'est dans cette atmosphère que nous faisons nos premiers pas dans le quartier plus ou moins sécurisé d' "Observatory" . Nous poussons une pointe jusqu'au carrefour où se concentrent quelques boutiques chinoises. Les allées sont désertes. De temps en temps, je me surprends à jeter un oeil par dessus l'épaule pour m'assurer que nous ne sommes pas suivis. Nous osons à peine sortir les appareils photo, car le message est clair. Ici, tout le monde vous le dira: "Passez inaperçu, le plus possible. N'affichez aucun signe de richesse qui pourrait attiser la convoitise".
 
 
 
Véro et Eddy
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Vero et Eddy - dans Afrique du Sud
commenter cet article

commentaires

@nne marie:0010: 17/08/2008 14:56

Ben dis donc ! !Et quand je pense que les gens ont peur de venir ici ! ! Faites bien attention à vous !Bisous

Kate 14/08/2008 19:11

l'insécurité est totale mais Véro et Eddy sont dans la rue - bizz

Vero et Eddy 19/08/2008 15:33


Just un peu et sans sac.
Véro


Chichipompon 13/08/2008 13:40

C'est assez impressionnant et je ne sais pas si je pourrais vivre comme ça ! J'espère quand même que votre voyage se passe bien.

Vero et Eddy 19/08/2008 15:23


Pour nous c'est l'histoire de queques jours.
Véro


Patrick 11/08/2008 17:02

Comme quoi l'information qui nous est donnée en France est totalement fausse. Je découvre vraiment par votre reportage ces éléments d'insécurité.
Préservez-vous.
Amitiés.

Vero et Eddy 19/08/2008 15:23


C'est devenu un probléme sérieux au point que des Sud-Africains, peu importe leur couleur de peau s'expatrient vers les pays voisins.
Véro


Laêt 10/08/2008 18:52

Héé ben sa donne pas envie vu comme sa !!.. Comme quoi les gens qui y vivent sont soit très pauvre, soit très riches !... Nous pouvons nous estimer heureux dans notre propre pays, vu comme les Français aiment à se plaindre, ils feraient mieux de voyager un peu plus ;o) !!.. BizzLaët

Vero et Eddy 19/08/2008 15:17


C'est bien vrai, que les voyages ouvrent les yeux sur notre chance.
Véro